Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes (Jean Joachim)

TrogloBox - Nichoir à troglodyte mignon

Usage : Lieu de reproduction pour Troglodyte mignon

Fait remarquable : Ne vous fiez pas à sa taille, ce passereau sait se faire entendre !


29,00 € 29.0 EUR

24,17 €

Ajouter au panier

Nichoir à troglodyte - Troglobox - Dimensions : 25x18x25cm
Troglodyte mignon


Satisfait ou remboursé pendant 30j
Livraison gratuite en France
Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours

Fiche Technique

Lieu de fabrication Fonsorbes (31)
Matériaux Bois (pin Douglas du Tarn) et ardoise (Pyrénées)
Dimensions (LxlxH) 25x25x18cm
Poids 1,7 kg
Référence N013

Locataire : Le troglodyte mignon

Muscardin Muscardinus avellanarius (Massimo L)

Ce tout petit passereaux de 9 gr présent sur toute la France, est un oiseaux d'une vivacité incroyable! Toujours en mouvement, sa courte queue dressée le rend facilement reconnaissable. Son chant puissant se fait entendre à plusieurs 100 aines de mètres. Sédentaire, il niche dans des cavités aménagées par le mâle. La femelle choisit parmi plusieurs propositions de nids que lui fait le mâle, mais s'occupe seule de la couvée. Le couple ensuite nourrira ensemble la nichée d'environ 6 oisillons. 

Descriptif :

Ce refuge est fabriqué en France. Il est constitué de matériaux naturels (bois et ardoise) 100% écologiques. Le bois Douglas principalement utilisé pour sa durabilité naturelle résiste parfaitement aux conditions extérieures. Les parois ne sont pas poncées pour favoriser l'accroche des troglodytes. L'entrée du refuge est camouflée pour ne pas attirer l'attention et pour qu'elle puisse être protégée du froid.

Installation :

Ce refuge se fixe sur un piquet ou contre un arbre au beau milieu d'une haie à environ 1,5 m du sol. L'orientation et l'exposition importent peu en raison de la protection qu'offrent les ronces. Il est conseillé de faire passer quelques rameaux de ronces pour fondre le refuge dans le décor et faciliter son accès. En effet, les ronces sont des routes pour le muscardin, il les empreinte à toute vitesse pour se déplacer d'un point à un autre. La découverte de ce refuge sur son chemin ne le laissera pas indifférent!

Entretien :

Vers septembre-octobre, pour optimiser l'occupation du nichoir d'une saison à l'autre, il est conseillé d'enlever l'ancien nid et de nettoyer l'intérieur avec une brosse. À cette occasion, vérifier la stabilité du nichoir et la solidité du dispositif de fixation. Si plusieurs nichoirs sont installés, un nichoir non nettoyé peut être utile aux oiseaux pour se tenir au chaud l'hiver. Le bois va se teinter naturellement avec le temps pour prendre une couleur plus grise, plus naturelle et discrète. Attention, il ne pourrit pas pour autant!