Coopérer pour la biodiversité

Huppe Fasciée (Upupa epops) (Photot : Luc Viatour)
Chouette chevêche (Athene noctua) (Photo : Richard Crossley)
Rollier d'Europe (Coracias garrulus) (Photo : Michele Lamberti)
Petit duc (Otus scops) (Photo : Alvaro Rodríguez Alberich)

Maxi-Avibox(taille1) - Nichoir à chouettes chevêches & Cie

Usage : Lieu de nidification pour chouettes chevêches, mais aussi huppes fasciées, geais des chênes, petit-ducs scops, rolliers d’Europe, pics noirs, choucas des tours et beaucoup de petits passereaux.

Fait remarquable : Une chouette que l'on peut voir de jour !


    79,00 € 79,00 € 79.0 EUR

    65,83 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier

    Nichoir à oiseaux cavernicoles - MaxiAvibox (taille1) - Dimensions : 35 x 47 x 32 cm (avec le toit) et 24x22x45cm - trou d'envol : 65mm
    Chouette chevêche d'Athéna, rollier d'Europe, huppe fasciée, petit-duc, pic-vert et occasionnellement mésanges


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours


    Fiche Technique

    Lieu de fabrication Fonsorbes (31)
    Matériaux Bois de châtaignier de forêts locales et ardoise
    Dimensions (LxlxH) 35 x 47 x 32 cm
    Poids 7 Kg
    Référence N003-1
    • Locataires :

    Cette chouette plus petite qu'une pie est un rapace nocturne que l'on peut parfois observer de jour ! Elle affectionne les lotissements avec jardins et parcs, les paysages agricoles de prairies et de cultures bordées de haies. Insectes, campagnols, lézards, chauves-souris, grenouilles et oisillons font partie de son menu. La chouette chevêche vit une dizaine d'année et pond chaque année moins de 5 oeufs qu'elle couve à peine 1 mois. Victime des pratiques agricoles (pesticides, destruction de haies, mise en culture de prairies ...), du trafic routier et de la disparition des vieux arbres creux, cette chouette est en déclin sur le territoire français. Pensez au nichoir pour l'aider à s’installer !

    • Descriptif :

    Ce nichoir à chouettes chevêches de forme hexagonale est fabriqué en France, à Fonsorbes, dans la région de Toulouse. Il est constitué de matériaux naturels (le bois n’est pas traité), 100 % écologiques et produits localement. Le bois de châtaignier de forêts locales du Tarn qui est utilisé pour sa fabrication est reconnu pour sa durabilité en conditions extérieures. L'épaisseur du bois permet une bonne isolation et le toit en ardoise permet d'imperméabiliser et de chauffer le nichoir. L'intérieur et l'entrée ont été dimensionné.e.s par rapport aux cavités naturelles qui servent à la chouette pour nicher. Ce nichoir est équipé d'un dispositif anti-agresseur (sorte de balcon) qui empêche les chats d'attraper les oisillons. Le fond possède de petites aérations pour limiter l’humidité.

    Descriptif_Avibox_symbiosphere1(nid dans hexagone)Forme hexagonale plus proche du nid, naturellement rond

    Descriptif Avibox symbiosphere (Bois sain- clin doeil Monsanto)Bois sain, sans risque d'intoxication  

    Descriptif Avibox symbiosphere (Balcon anti-chat)Système anti-prédateur 

    Descriptif Avibox symbiosphere(fond aéré)Aération par le bas pour éviter l'humidité

    Descriptif Avibox symbiosphere(ardoise chauffante)Ardoise chauffant au soleil

    • Installation :

    Ce nichoir s'accroche en hauteur (entre 4 et 10 m) dans un vieil arbre ou sur la façade d'un bâtiment. Il est préférable de poser le nichoir entre septembre à et novembre dans un endroit calme et abrité des vents dominants, du soleil (pour la chouette) et exposé plutôt Sud-Est (pour les autres espèces pouvant occuper ce nichoir). Il est conseillé de déposer un peu de paille, de tourbe, de la sciure ou des copeaux de bois dans le fond du nichoir. Pour fixer le nichoir, référez-vous à la notice d'installation à télécharger ci-dessus.

    • Entretien :

    Pour que ce nichoir à chouettes chevêches soit occupé d'une saison sur l'autre, il est nécessaire de le nettoyer avec une brosse et de remplacer la sciure ou les copeaux en septembre - octobre. Juste avant le printemps, le remplacement de litière peut à nouveau être réalisé pour accueillir la nichée de l’année. Avec le temps, le bois va se teinter naturellement pour prendre une couleur plus grise, plus naturelle et discrète. Cette évolution est tout à fait normale et ne signifie pas que le nichoir pourrit pour autant !