Coopérer pour la biodiversité

Sittelle torchepot (Sitta europaea) (Photo : Jean Joachim)
Torcol Fourmilier (Jynx torquilla) (Photo : Jean Joachim)
Rougequeue a front blanc (Phoenicurus phoenicurus) (Photo : Jean Joachim)
Pic epeichette (Dendrocopos Minor) (Photo : Thermos)
Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) (Photo : Jean Joachim)
Mesange Charbonniere (Parus major) (Photo : Jean Joachim)

AviBox (taille3) - Nichoir à Sittelles & Cie

Usage : Lieu de nidification pour les sittelles torchepots & Cie

Fait remarquable : Les acrobaties de la sittelle dans les arbres sont un régal pour les yeux !


    55,00 € 55,00 € 55.0 EUR

    45,83 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier

    Nichoir à oiseaux cavernicoles - Avibox (Taille3) - Dimensions LxlxH : 24x22x32 cm - Trou d'envol : 34mm
    Sittelle torchepot, rougequeue à front blanc, mésange charbonnière, torcol fourmilier, pic épeichette, gobemouche noir


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours


    Notice à télécharger

    Fiche Technique

    Lieu de fabrication Fonsorbes (31)
    Matériaux Bois (pin Douglas du Tarn) et ardoise (Pyrénées)
    Dimensions (LxlxH) 24 x 22 x 32 cm
    Poids 4 Kg
    Référence N001-3
    • Locataires :

    Sittelle torchepot (Sitta europaea) Jean-Joachim

    Sittelle Torchepot (Parus major) - Photo de Jean Joachim

    Cet oiseau remarquable par son agilité sur les troncs d'arbres est souvent retrouvé dans les parcs et jardins. La sittelle se nourrit principalement d'insectes qu'elle trouve sous les écorces mais aussi de fruits secs et de graines (glands, noisettes, faînes...). Elle occupe les nichoirs ou d'anciennes cavités creusés par les pics. La femelle y pond, en général, moins de 10 oeufs, qu'elle couve au maximum 18 jours. Les petits nourris par ce couple inséparable quitteront le nid après 25 jours. La sittelle encore abondante est étroitement liée à la présence de gros arbres et de vieux boisements, moins elle en trouve plus elle fréquente les nichoirs...

    Ce nichoir peut également convenir pour :

    gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) - Photo de Jean Joachim

    Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) - Photo de Jean Joachim

    Mesange Charbonniere (Parus-major ) Jean-Joachim

    mésange charbonnière (Passer montanus) - Photo de Jean Joachim

    Pic epeichette (Dendrocopos Minor) Thermos

    pic épeichette (Dendrocopos Minor) - Photo de Thermos

    Torcol Fourmilier (Jynx torquilla) Pierre-Dalous

    torcol fourmilier (Jynx_torquilla) - Photo de Pierre Dalous

    Rougequeue a front blanc (Phoenicurus phoenicurus) Jean-Joachim

    rougequeue à front blanc

    et même au chauve-souris (oreillards qui préfèrent le nichoirs cylindriques)

    • Descriptif :

    Ce nichoir à sittelles est fabriqué en France. Il est constitué de matériaux naturels (bois et ardoise) 100% écologiques (pas de traitement du bois). Le bois Douglas utilisé pour sa fabrication est un bois reconnu pour sa durabilité en conditions extérieures. L'épaisseur du bois permet une bonne isolation du nichoir. L'intérieur (qui n'est pas raboté pour favoriser l'accroche des oiseaux) et l'entrée ont été dimensionnés pour le couple de sitelles et leurs petits. Ce nichoir est équipé d'un dispositif anti agresseur (sorte de balcon) qui empêche les chats d'attraper les oisillons. Le fond possède de petites aérations pour limiter l'humidité.

    Descriptif_Avibox_symbiosphere1(nid dans hexagone)Forme hexagonale plus proche du nid naturellement rond

    Descriptif Avibox symbiosphere (Bois sain- clin doeil Monsanto)Bois sain, sans risque d'intoxication  

    Descriptif Avibox symbiosphere (Balcon anti-chat)Système anti prédateur 

    Descriptif Avibox symbiosphere(fond aéré)Aération par le bas pour éviter l'humidité

    Descriptif Avibox symbiosphere(ardoise chauffante)Ardoise chauffant au soleil

    • Installation :

    Ce nichoir à s'accroche en hauteur (entre 2 et 6m) dans un arbre. Veillez toujours à ce qu'il n'y ait rien sous le nichoir pouvant faciliter l'accès à un prédateur. Il est préférable d'installer ce nichoir le plus tôt possible avant le printemps dans un endroit calme, abrité des vents dominants. Une exposition sud-est du trou d'envol est appréciée. Un couple  peut tolérer la présence d'autres individus si la nourriture est suffisamment abondante (présence de conifères).

    Installation nichoir symbiosphereInstallation nichoir symbiosphereInstallation nichoir symbiosphereInstallation nichoir symbiosphereInstallation nichoir symbiosphereInstallation nichoir symbiosphereInstallation nichoir symbiosphere

    Pour fixer le nichoir référez-vous à la notice de technique à télécharger ci-dessous.

    • Entretien :

    Les sittelles utilisent facilement le même nichoir d'une année sur l'autre sans qu'il y ait de nettoyage. Vers septembre-octobre, il est conseiller de vérifier la stabilité du nichoir et la solidité du dispositif de fixation. Il est possible de nettoyer l'intérieur du nichoir 1 fois tous les 2 ans. Le bois va se teinter naturellement avec le temps pour prendre une couleur plus grise, plus naturelle et discrète. Attention, il ne pourrit pas pour autant!

    EntretienEntretien nichoir Symbiosphere