Coopérer pour la biodiversité

Abeille charpentière (Xylocopa valga) (Photo : Claude Alleva)
Carabe (Carabus nemoralis) (Photo : James K Lindsey)
Coccinelle sept points (Coccinella septempunctata) (Photo : Myriams)
Papillon petite-tortue (Aglais urticae) (Photo : Dumi)
Chrysope verte (Chrysoperla carnea) (Photo : Chfab)

Insectlodge (taille2) - Hôtel à insectes

Usage : Lieu de refuge pour une multitude d’insectes

Fait remarquable : Participent à entretenir un équilibre écologique dans le jardin !


    205,00 € 205,00 € 205.0 EUR

    170,83 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier

    Hôtel à insectes - InsectLodge (taille2) - 6 modules - Dimensions: 32 x 65 x 75 cm
    Abeilles solitaires/Coccinelles/Chrysopes/Carabes/Papillons


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours


    Notice à télécharger

    Fiche Technique

    Lieu de fabrication Fonsorbes (31)
    Matériaux Bois de châtaignier de forêts locales, pied métallique, tiges creuses, paille non traitée, débris organiques de Haute-Garonne
    Dimensions (LxlxH) 32 x 65 x 75 cm
    Poids 13 Kg
    Référence G006-2
    • Locataires :

    Il existe des insectes appelés auxiliaires qui participent à la lutte biologique et à la pollinisation au jardin. Trois grandes fonctions leur sont attribuées, ce qui permet un certain équilibre. La fonction de "pollinisation" permet la reproduction des végétaux et donc la récolte de fruits et légumes. La fonction de "prédation" permet de réguler la proliférations de populations d'insectes phytophages (qui mangent les plantes). Enfin, la fonction de "recyclage" permet de transformer la matière morte en matière première assimilable par d’autres organismes. Ces 3 grandes fonctions sont représentées par des groupes d’insectes hébergés dans cet hôtel à insectes.

    • Descriptif :

    Ce nichoir à insectes est fabriqué en France, à Fonsorbes, dans la région de Toulouse. Il est constitué de matériaux naturels (le bois n’est pas traité), 100 % écologiques et produits localement. Le bois de châtaignier de forêts locales qui est utilisé pour sa fabrication est reconnu pour sa durabilité en conditions extérieures. L'épaisseur du bois permet une bonne isolation et des cloisons internes permettent de couper le vent qui pourrait traverser l'hôtel à insectes et le rendre inhospitalier. L’intérieur de chaque abri est garni de différentes matières, qui répondent aux besoins de chaque groupe d’insectes.

    • Installation :

    Cet hôtel à insectes se dépose au sol pour favoriser sa découverte par les insectes rampants et peu habiles en vol. Les insectes se déplaçant plutôt dans les airs n'auront pas de difficulté à le découvrir et à y élire domicile. Ce gîte se place préférentiellement dans un endroit calme, exposé au soleil et si possible à l’abri du vent. Il est important que les insectes puissent trouver de la végétation diversifiée à proximité directe de leur refuge. Fleurs, massifs, zones non fauchées, haies, arbres et arbustes sont autant d'éléments favorisant la présence de ces petits insectes.

    • Entretien :

    Avec le temps, le bois va se teinter naturellement pour prendre une couleur plus grise, plus naturelle et discrète. Cette évolution est tout à fait normale et ne signifie pas que le nichoir pourrit pour autant car c’est un bois imputrescible ! Appliquer de l'huile de lin naturelle (sans additif) avant l’installation pourrait aider à prolonger son aspect bois fraîchement travaillé. Pour entretenir plus régulièrement la surface du bois, passez une éponge puis séchez, appliquez au pinceau de l’huile végétale (lin, tournesol, olive...). Attendez quelques instants, puis essuyez au chiffon. Aucun entretien n’est à réaliser à l’intérieur du gîte.