Coopérer pour la biodiversité

Chrysope verte (Chrysoperla carnea) (Photo : Chfab)
Chrysope verte (Chrysoperla carnea) (Christian Pinatel)

Chrysolodge - Nichoir à chrysopes & Cie

Usage : Lieu refuge pour les chrysopes vertes durant l’hiver

Fait remarquable : Les chrysopes pollinisent les fleurs et dévorent les pucerons, les cochenilles, les acariens et les psylles !


    39,00 € 39,00 € 39.0 EUR

    32,50 €

    Option non disponible.

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier

    Gîte à chrysopes - ChrysoLodge - Dimensions : 30 x 12 x 16cm
    Lieu refuge pour les chrysopes durant l’hiver


    Satisfait ou remboursé pendant 30j
    Livraison gratuite en France
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours


    Fiche Technique

    Lieu de fabrication Fonsorbes (31)
    Matériaux Bois de châtaignier de forêts locales et paille bio (Haute-Garonne)
    Dimensions (LxlxH) 30 x 12 x 16 cm
    Poids 1,1 Kg
    Référence G003
    • Locataires :

    La chrysope, appelée aussi la« demoiselle aux yeux d’or », est une championne ! Au stade larvaire, cette prédatrice n’a rien à envier à la coccinelle. Une fois adulte, mademoiselle pollinise en butinant de fleur en fleur. Les larves ont besoin d’une grande quantité d’acariens, de psylles, de pucerons, de chenilles et de cochenilles pour se métamorphoser. De ce fait, les chrysopes pondent leurs œufs à proximité  des zones infestées  pour  que  les  larves  affamées trouvent rapidement leur nourriture. À la fin de l’automne, les adultes cherchent un endroit calme et isolé pour passer l’hiver. Ce refuge peut également convenir pour : les coccinelles (prédatrices de pucerons), les forficules ou perce-oreilles (prédateurs nocturnes de cochenilles et pucerons), gendarmes (super recycleurs et prédateurs de pucerons), …

    • Descriptif :

    Ce nichoir à chrysopes est fabriqué en France, à Fonsorbes, dans la région de Toulouse.  Il  est  constitué  de  matériaux  naturels  non  traités,  100  %  écologiques  et  produits localement. De plus, 100% des déchets sont valorisés (zéro déchet). Le bois de châtaignier de forêts  locales  du  Tarn  qui  est  utilisé  pour  sa  fabrication  est  reconnu  pour  sa  durabilité  en conditions extérieures. L'épaisseur du bois permet une bonne isolation et les parois intérieures ne sont  pas  poncées  pour  favoriser  l’accroche  des  insectes.  L’intérieur  est  rempli  de  paille  (non traitée)  pour  isoler  du  froid  durant  l’hiver.  La  petite  fente  horizontale  permet  de  favoriser l’atterrissage de ces insectes peu agiles et au vol lourd. Cet orifice d’entrée permet également de limiter l’entrée de certains prédateurs.

    • Installation :

    Il est conseillé de placer ce nichoir à chrysopes dans un endroit abrité du vent, ensoleillé et de préférence exposé au sud. Avoir des fleurs jusqu'à tard dans l’année permet de nourrir  les  chrysopes  adultes  et  de  favoriser  leur  installation  dans  le  gîte  pour  l’hiver.  A  la  fois prédatrice et pollinisatrice, la chrysope est très utiles pour la lutte biologique, dans les vergers par exemple. Ce refuge à chrysopes se fixe à un mur, sur un piquet, dans un arbre, sur un balcon et se pose même au sol grâce à ses pieds en bois (fournis) sur un promontoire (brique, parpaing, ardoise, tuile...).

    • Entretien :

    Avec le temps, le bois va se teinter naturellement pour prendre une couleur plus grise, plus naturelle et discrète. Cette évolution est tout à fait normale et ne signifie pas que le nichoir pourrit pour autant car c’est un bois imputrescible ! Appliquer de l'huile de lin naturelle (sans additif) avant l’installation pourrait aider à prolonger son aspect bois fraîchement travaillé. Aucun entretien n’est nécessaire à l’intérieur de l’abri. N’ouvrez surtout pas le nichoir à chrysopes, au risque de voir fuir les occupants. Le gîte sera habité principalement lors des saisons froides, et de façon occasionnelle le reste de l’année lors d’averses ou de chutes des températures.