La Scop

La société « Symbiosphère » est une Scop (société coopérative et participative) qui propose aux particuliers, collectivités, entreprises et associations de contribuer à la préservation de la biodiversité locale.
L’étalement urbain est souvent synonyme de perte d’habitats pour de nombreuses espèces animales et végétales.
Symbiosphère apporte une réponse à cette véritable « crise du logement » en proposant des refuges en bois conçus pour restituer des lieux de vie favorables à cette biodiversité menacée.



Fondateurs SymbiosphereValeurs SymbiosphereBiodiversité SymbiosphereProduits Services Symbiosphere

Les fondateurs

La Scop Symbiosphère est née de la conjonction des expériences de trois créateurs : un docteur en écologie (Leslie FAGGIANO), un ingénieur environnement (Yann LE PORTAL) et un menuisier qualifié (Pierre LE PORTAL).

Un des axes majeurs de réflexion a été de développer une activité en coopération permettant de concilier un travail intellectuel et manuel.
De plus, nous souhaitions créer une activité durable économiquement, responsable socialement et contribuant directement à la protection de l’environnement.

Pour cette raison, nous avons placé les principes du développement durable au cœur de nos actions. Enfin, notre goût pour le relationnel et pour la transmission de savoir est un élément essentiel de nos offres en direction des particuliers, associations, entreprises et collectivités, qui permet l’efficacité des actions mises en place. Il est évident que l’engagement en faveur du « réveil vert », comme le dit si justement Hubert Reeves (actuel président de l’association Humanité et biodiversité), a aussi guidé nos discussions lors de la formalisation de l’idée.

De plus, nous avions à cœur de travailler autrement, en faisant de la coopération au sein de l’entreprise un moteur de développement, aussi bien personnel que professionnel. Pour cette raison, nous avons choisi de nous inscrire dans l’économie sociale et solidaire (ESS) en optant pour le statut juridique de SCOP (société coopérative et participative).

fondateurs symbiosphere yann le portal pierre le portal leslie faggioano

Les valeurs

Agir pour participer à la sauvegarde de la biodiversité à l’échelle du territoire sur lequel nous vivons et sur lequel vivront nos enfants en appliquant les principes d’un développement durable fort.

Développer des emplois stables autour de Toulouse dans le cadre de l’économie sociale et solidaire (ESS) et dans la protection de l’environnement.

Créer du lien entre les hommes (partenariats avec des acteurs et fournisseurs locaux), entre les hommes et l’environnement (formation et éducation à l’environnement) et fournir des refuges en bois pour la biodiversité menacée.

Respecter les principes démocratiques dans la Scop et développer une activité équitable pour tous les hommes et les femmes qui y participent.

Créer une activité au service des hommes et de leur espace de vie dans un intérêt commun. Une activité qui nous ressemble, dans laquelle l’homme est au cœur de l’entreprise.

foret locale eco produit cooperation

La crise de la biodiversité

L’ère de la domination de l’Homo sapiens sur la biosphère a commencé il y a 200 000 ans. Depuis ce temps, son intelligence lui a permis des progrès techniques prodigieux, mais l’histoire de ses interactions avec son environnement a toujours été litigieuse.

Dans la dixième édition du rapport « Planète vivante » du Fonds pour la nature (WWF) réalisé par le Zoological society of London, le bilan sur le déclin des espèces sauvages est alarmant. Cette perte massive d’espèces touche l’ensemble du globe bien que les pertes les plus lourdes soient observées sous les tropiques avec 56% de perte d’espèces depuis 1970 contre 36% dans les zones tempérées.

Il existe par ailleurs un consensus à l’intérieur de la communauté scientifique concernée par l’étude de la biodiversité sur ce qu’ils qualifient eux-mêmes d’érosion de la biodiversité et sur le fait que cette érosion soit causée principalement par les activités humaines.

En effet, par certaines de ses activités, l’homme nuit gravement aux bienfaits que nous devons à la diversité des espèces, tels que la pollinisation des fleurs, le stockage du CO2 par les végétaux, la formation des sols, la préservation de la qualité de l’eau etc…

Aujourd’hui, où la cohabitation de notre espèce avec les autres devient problématique, les sciences écologiques nous permettent d’appréhender les liens profonds qui se sont tissés entre tous les êtres vivants au cours de l’évolution.

Ainsi, nous savons que la principale cause de la disparition des espèces, affectant l’ensemble de la biosphère, est la dégradation, les changements et la destruction des habitats occupés par les espèces animales et végétales. A cet égard, les centres urbains et péri-urbains qui ne cessent de s’étendre, privent nos espèces locales de leurs lieux de vie.

Ainsi, nous pouvons tous agir pour préserver la biodiversité autour de chez nous en restaurant des espaces de vie pour les espèces animales et végétales dans notre jardin, sur les terrasses et sur les balcons.

Biodiversité symbiosphere

Les produits et services

Les produits et services de la Scop s’articulent de manière cohérente dans un même but : redonner une place à la biodiversité au sein du tissu urbain.

Les produits sont fabriqués en Haute-Garonne par les trois associés de la Scop. Le bois utilisé provient de forêts situées en Midi-Pyrénées gérées durablement (forêt du Tarn labellisées PEFC). Tous ces produits sont écoconstruits et font appels à des matériaux écologiques (bois massif naturel et ardoise) pour favoriser leur acceptation par les futurs hôtes et respecter ainsi le développement des espèces que l’on cherche à protéger. Nous n’utilisons pas de traitement spécifique (ni vernis, ni teinte, ni peinture) et nos déchets sont 100% recyclables et même valorisés en autres produits (copeaux de bois massif utilisés en paillage pour les végétaux ou en énergie de chauffage) dans une démarche de développement durable de nos activités.

L’essence de bois sélectionnée permet de s’affranchir du traitement pour un emploi extérieur ou en atmosphère à forte hygrométrie (le duramen du Douglas répond aux exigences de la classe risque biologique 3 de la norme EN 335). Chaque produit est fourni avec sa fiche technique (biologie et écologie de l’espèce, conseils sur la pose du refuge et son entretien).

Les services proposés par la Scop Symbiosphère, sur la région Midi-Pyrénées, sont destinés aux particuliers, aux associations, aux entreprises et aux collectivités désireux de s’impliquer et de coopérer pour la biodiversité sur leurs territoires.

Les prestations de services autour du potager écologique réalisées par la Scop dans le département de la Haute-Garonne comprennent : l’installation du potager, un plan du potager personnalisé en fonction des espèces choisies par le client (permettant de favoriser les bonnes associations de plantes) et un calendrier pour savoir quel travail effectuer au potager et à quel moment.

La prestation de pose réalisée par la Scop, dans le département de la Haute-Garonne, permet l’installation de nos refuges, notamment en hauteur (comme les nichoirs à oiseaux, les refuges à chauve-souris, etc.) aux endroits où ils auront le plus de chance d’être occupés. Il faut savoir que l’installation d’un refuge ne garantit pas son occupation immédiate par l’animal visé. En revanche, si les individus d’une espèce ciblée par nos refuges passent à proximité, il y a de fortes chances qu’ils s’y intéressent et décident de s’y installer.

L’objectif des formations et conférences à destination des collectivités, des associations et des entreprises de Midi-Pyrénées est d’impliquer, d’expliquer, de convaincre et de transmettre (des connaissances, des savoir-faire, des compétences…) afin de recréer le lien entre l’homme et son environnement. Par exemple, l’offre de conférence sur l’ecojardinage vise à apporter des solutions concrètes permettant d’éviter le recours aux produits chimiques comme les pesticides dans le potager.

Hotel a insectes
services